Nous poursuivons la série de courts articles visant à présenter une par une les récompenses proposées sur AideUnOiseau.

Aujourd’hui, après avoir découvert le parapente avec le baptême de l’air « Mésange », nous passons aux choses sérieuses : le vol biplace performance avec la contrepartie « Faucon » ! Et le déjeuner qui va bien après !

Imagine : un coup de fil, je t’annonce que la météo est optimale ! On se rejoint  au pied du télécabine du Brévent, à Chamonix, un sandwich dans la main pour la montée. Déjà, le télécabine s’élève et nous découvrons la vallée de Chamonix dans son intégralité. 10 minutes plus tard, nous sommes au déco à 2000 mètres !

Le soleil pointe à midi, ça commence à bien chauffer, le vent est présent, mais régulier : on déplie la voile ! Deux/trois conseils, trois petits pas et puis s’envole !  Nous passons sous le Brévent pour rejoindre les « Dalles » : à cet endroit ça devrait monter, car le soleil réchauffe les parois rocheuses. Gagné ! En quelques minutes, nous montons à 2300 mètres. Nous sommes à la frontière de la Réserve Naturelle de Carlaveyron, une vaste plaine de haute altitude, en direction de l’Aiguillette des Houches. A notre gauche, le Massif du Mont-Blanc dans toute sa splendeur. Bingo, ça continue de monter… 2500 mètres ! Y a du gaz mais l’air est relativement confortable. Ca fait 30/45 minutes que nous volons.

A ce stade, tu choisis :

1. Direction face nord, de l’autre coté de la vallée, pour rejoindre les glaciers de Taconnaz et des Bossons et effectuer un survol inoubliable au-dessus des séracs et des pentes enneigées (je te rappelle qu’on est en été !). Laissons-nous ensuite glisser tranquillement (ou avec quelques acrobaties selon ton aise) en direction du terrain d’atterrissage à deux pas d’une fameuse micro-brasserie. Tiens… tu veux les commandes ? Essaye, c’est facile. Voilà, c’est toi qui pilotes ! Je reprends simplement le contrôle pour la phase finale avant d’aller nous poser.

2. On continue tout droit, direction Passy. Petit crochet par Pointe Noire de Pormenaz histoire de reprendre un peu d’altitude sur ses flancs réchauffés par le soleil puis on file sur Plaine-Joux et son fameux décollage de parapente… Nous voilà en bordure de la Chaine des Fiz, sous la Tête de Platé. On est un peu bas, alors on va tenter de la remonter via son arrête sud ! Sinon, on ira longer les falaises de Varans pour s’appuyer sur la brise (vent) montante, sublime point de vue au dessus de la vallée de Passy-Sallanches. Dans tous les cas, notre objectif : l’Aiguille de Varan (ou Aiguille Rouge), somptueuse épine de Pierre et un paysage à 360° à couper le souffle. As-tu vu tous les petits lacs au-dessus desquels on est passé depuis notre envol ?
Après environ 1h30/2h de vol, il est temps de redescendre. Direction « l’atterro » de Chedde, à 200 mètres de la gare SNCF. Oui, car on remonte avec le train du Mont-Blanc… On est quand même à 25 km de Chamonix !

Alors, ça t’a plu ? Allons en parler en cassant une petite croute accompagnée d’un bon rafraîchissement. On l’a mérité non ? C’est moi qui invite !

 

Tu veux le vivre par toi-même ? Ou offrir cette expérience inoubliable et majestueuse à un proche ? Sélectionne la contrepartie « Faucon » !

A très vite.
Seb

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Derniers commentaires

A propos de moi

A propos de moi

Je suis Sébastien (Seb, c’est bien), créateur de ce site, en préparation de la formation DEJEPS vol libre.
Parapentiste chevronné, geek à ses heures perdus, philosophe. Grand amateur de discussions autour de bonnes bières ou de bons vins !

Contact

Share This